Articles

Affichage des articles du mars 23, 2018

::+:: 650 000 chrétiens évangéliques en France

Image
Le Conseil National des Évangéliques de France (CNEF) a mis en ligne une étude statistique et cartographique des églises protestantes évangéliques en France, composées de 45 groupements et d’églises indépendantes. 

Selon le livret, on apprend qu’entre 1970 et 2017, plus de 1 750 églises locales évangéliques auraient été implantées en France. On en compte aujourd’hui 2 521 dans le pays, dont 2 263 en métropole et une nouvelle naitrait tous les 10 jours.




L’étude, qui intègre l’ensemble des Églises locales de France métropolitaine répertoriées dans l’Annuaire évangélique 2017, révèle en outre que 88 % du pays serait couvert par au moins une église évangélique accessible en 30 minutes maximum en voiture alors que pour 41 % des Français, une église serait accessible en moins de 15 minutes par le même moyen de transport.

Selon le même rapport, il y aurait en France 650 000 chrétiens évangéliques dont 500 000 en métropole et 150 000 dans les DOM-TOM. Ce nombre aurait été multiplié par 10 depui…

::+:: 674 langues disposent de la Bible intégrale

Image
Depuis fin 2017, 674 langues disposent de la Bible intégrale. On estime à près de 7100, le nombre total de langues parlées dans le monde. Parmi elles, 3324 bénéficient dorénavant d’au moins un livre biblique.
Télécharger le rapport au format PDF

2017 – UNE DYNAMIQUE TRÈS ENCOURAGEANTE
En 2017, les Sociétés bibliques ont contribué à l’achèvement de traductions des Ecritures dans 49 langues* parlées par plus de 580 millions de personnes.

2017 a constitué une « première » pour 20 langues, parlées par plus de 14 millions de personnes. 7 communautés disposent désormais de leur toute première Bible dans leur langue, 4 du Nouveau Testament et 9 de leurs premiers, ou de nouveaux, livrets bibliques. Les langues évoluent et se développent avec le temps. C’est pourquoi les Sociétés bibliques s’emploient également à réviser des traductions existantes ou à fournir des traductions nouvelles1, lorsque cela leur est demandé, donnant ainsi la possibilité aux nouvelles générations d’entrer en interaction d…

::+:: Le ministre de la communication du Pape écarté

Image
Après l'affaire de la lettre de Benoît XVI tronquée par le Vatican, ce proche de François a perdu son poste pour devenir «assesseur».

Au Vatican, c'est un choc. La démission, acceptée mercredi par le Pape, de Mgr Dario Edoardo Vigano, responsable de la communication du Saint-Siège, n'est pas anecdotique. C'est un homme de confiance de François qui est écarté. Préfet du secrétariat pour la communication du Saint-Siège, il avait le rang de ministre. Dès 2015, il avait été nommé dans ce tout nouveau ministère par le Pape, pour piloter la réforme des médias du Vatican.

Certes, Mgr Vigano ne quitte pas vraiment ce service. François le maintient comme numéro 2 de ce ministère, en créant pour lui un titre d'«assesseur». Mais c'est un singulier «pas en arrière», selon les mots même de Mgr Vigano dans sa lettre de démission. La décision a d'ailleurs été difficile à prendre pour François. Il l'a acceptée, mais «non sans peine», avoue-t-il dans sa réponse. Plusieur…