Articles

Affichage des articles du février 24, 2018

::+:: Chrétiens de Syrie : la vie reprend son cours

Image
Iskandar Agobian est un chrétien syrien d’origine arménienne de 68 ans qui a fui Alep pour se réfugier à Tartous. Aujourd’hui, il collabore avec l’organisation Solidarité Chrétienne Internationale qui vient en aide aux chrétiens persécutés.

Iskandar Agobian fait partie des dizaines de milliers de chrétiens arméniens qui vivaient dans la ville d’Alep avant la guerre. Il appartient maintenant aux centaines de milliers de déplacés internes qui ont trouvé refuge à Tartous, sur la côte syrienne de la Méditerranée. Il n’est pas le premier réfugié de sa famille : son grand-père avait déjà dû fuir le génocide de 1915 dans l’Empire ottoman et se rendre en Syrie. À cette époque, bien plus d’un million de chrétiens étaient morts.

Avant la guerre syrienne, Agobian travaillait pour des entreprises étrangères et comme traducteur d’ouvrages spécialisés (français/anglais – arabe). Aujourd’hui, il dirige un centre d’accueil à Tartous, où environ 150 enfants sont scolarisés et participent à des animation…

::+:: Le Colisée s’illumine en rouge pour les chrétiens persécutés

Image
Le monument le plus célèbre de Rome, le Colisée, sera illuminé en rouge samedi 24 février en signe de solidarité avec tous ceux qui sont persécutés pour leur foi.


________________________________
Philippa Hitchen – Cité du Vatican

L'événement, aura lieu à 18 heures, à l'initiative de l'Aide à l'Église en Détresse, la fondation pontificale qui soutient les chrétiens souffrants dans plus de 140 pays à travers le monde.

Au même moment, en Syrie, la cathédrale maronite de Saint-Élie, dans la ville d'Alep déchirée par la guerre, et l'église Saint-Paul dans la ville irakienne de Mossoul, seront également illuminées en rouge, symbolisant le sang des nombreux martyrs chrétiens.

L'événement à Rome comprendra les témoignages de deux familles qui ont été ciblées pour leur foi chrétienne: le mari et la plus jeune fille d'Asia Bibi du Pakistan, condamnée à mort en 2010, et la Nigériane Rebecca Bitrus qui a passé deux ans en otage du groupe terroriste Boko Haram.

La fille …