Articles

Affichage des articles du février 6, 2018

::+:: Jusqu'où faut-il croire la Bible?

Image
"C’est le roi David qui a fait de Jérusalem la capitale du peuple juif, il y a 3.000 ans." Cette phrase n’est pas celle d’un zélote. Elle a été prononcée par l’ambassadrice d’Israël en Belgique, Simona Frankel. Et pose cette question: en quoi le récit de la Bible peut-il être pris au pied de la lettre?

Le 6 décembre, le président américain Donald Trump reconnaissait"officiellement Jérusalem comme capitale d’Israël", dans la foulée de l’annonce du déménagement prochain de son ambassade dans la ville sainte. Tollé dans la communauté internationale. Le lendemain, interrogée sur les ondes de "La Première", l’ambassadrice d’Israël en Belgique, Simona Frankel, lui répond: "Ce n’est pas Donald Trump qui a déclaré Jérusalem comme la capitale du peuple juif, c’est le roi David qui l’a fait il y a 3.000 ans". Elle n’est pas la seule. Nombreux sont les responsables politiques israéliens à évoquer le récit de l’Ancien Testament. Des affirmations qui rouvrent…