Articles

Affichage des articles du janvier 18, 2018

::+:: Des « licornes » parcouraient la Terre il y a 30 000 ans !

Image
Les paléontologues ont longtemps estimé que la « licorne sibérienne » – une espèce de mammifère disparue qui ressemblait plus à un rhinocéros qu’à un cheval – s’était éteinte il y a 350 000 ans. Un crâne magnifiquement conservé retrouvé au Kazakhstan suggère pourtant que ces créatures incroyables existaient encore il y a 29 000 ans.

Oui, il y avait une « licorne » qui parcourait la Terre il y a des milliers d’années, mais désolé, ce n’était pas du tout celle que l’on retrouve dans nos contes pour enfants préférés. Elasmotherium sibiricum : voici le nom de ce qui était autrefois un pachyderme énorme et hirsute, à l’allure de licorne. Selon les premières descriptions, l’animal mesurait environ 2 mètres de haut pour 4,5 mètres de long, et pesait environ 4 tonnes. Imaginez ensuite une corne crânienne unique d’environ 1,5 mètre de long. Et si l’on pensait l’espèce éteinte depuis 350 000 ans, le crâne récemment découvert dans la région de Pavlodar au Kazakhstan, suggère pourtant encore sa pr…

::+:: L'unité des chrétiens n'est pas une utopie

Image
L'ÉDITO DU P. MATTHIEU ROUGÉ sur Radio RCFchaque matin
C’est aujourd’hui que commence la semaine de prière pour l’unité des chrétiens. Ce rendez-vous annuel serait contre-productif s’il conduisait à se débarrasser de l’exigence œcuménique en ne s’y intéressant que huit jours par an. Mais il peut être bienfaisant s’il constitue au contraire l’occasion d’un examen de conscience et d’un redémarrage.
Après l’époque des « oecuménico-enthousiastes », nous semblons être entrés dans celle des « oecuménico-sceptiques » (comme on parle d’ « euro-sceptiques ») : d’une part, parce que la pleine unité de tous les chrétiens s’avère plus difficile à atteindre que ne l’avaient espéré les pionniers ; d’autre part, parce que le désir légitime de respecter vraiment la diversité des expressions chrétiennes conduit certains à penser qu’un complet rassemblement institutionnel n’est tout simplement pas souhaitable.
Et pourtant Jésus a expressément souhaité que ses disciples soient « un » comme Lui et le Pè…