::+:: Les scientifiques ont la preuve que l’océan atlantique va disparaître !


Des scientifiques ont découvert une nouvelle zone de subduction au large de la péninsule ibérique. La faille se trouve à 200 km du Portugal et se divise en 6 segments qui s’étendent sur 300 km de distance. La subduction est un processus d’enfoncement d’une plaque tectonique sous une autre. La plaque la plus ancienne (la plus lourde) passe sous la croute terrestre pour pénétrer dans le manteau tandis que la plaque la plus récente reste en surface. Cela arrive généralement entre une plaque océanique et une plaque continentale, ce qui est le cas ici. Un phénomène de frottement se produit sous le bord de la plaque continentale (à 100-150 km de la bordure), à l’endroit où la place océanique s’enfonce dans le manteau, ce qui réchauffe le sol et crée une chaine de volcans qui forment ensuite soit une cordillère (chaine de montagnes), soit une succession d’îles volcaniques.


explication de la subduction

On va donc peut-être assister à la formation d’un nouvel archipel au large du Portugal ! Ou bien à la création d’un massif montagneux (et volcanique) à l’intérieur des terres qui poserait de gros problèmes…


Quoi qu’il en soit, les scientifiques sont formels. La formation d’une nouvelle zone de subduction entre la plaque océanique atlantique et la plaque continentale eurasienne aura une conséquence incroyable : la disparition de l’océan atlantique.La plaque sur laquelle il se trouve sera peu à peu happée sous la nôtre et l’Eurasie et l’Amérique du Nord finiront par devenir un seul et même super-continent, à l’image de la Pangée il y a 200 million d’années !


Mais nous ne seront plus là pour voir ça, ni nos enfants, ni nos petits-enfants, ni leur enfants, ni même les enfants de leurs enfants, car selon toute vraisemblance il faudra à nouveau 200 millions d’années pour que ce super-continent se forme. D’autant que « ce n’est pas une zone de subduction pleinement développée, elle n’est encore qu’au stade embryonnaire« , confie Duarte, un géologue de l’Université de Monash (Australie). Peut-être même qu’il n’y aura plus d’humains du tout d’ici là…


En revanche, la partie orientale de l’Eurasie sera sans doute durement touchée, car les scientifiques pensent qu’une fracture se produira quelque part en Asie lors du mouvement de la plaque comme l’indique Duarte « La plaque Eurasienne se brisera en deux« , créant ainsi une mini apocalypse… Et il est également probable que l’Europe du Sud et l’Afrique se rapprochent lors de ces mouvements de plaques, ce qui ferait disparaître la mer Méditerranée… Et cela causera aussi des inondations sans précédent, car toute l’eau du l’Atlantique se déversera forcément quelque part… Bref, le film 2012 n’était peut-être pas si irréaliste que ça, si on le considère sur un très, très, trèèès long terme !





Et en attendant que le ciel nous tombe sur la tête, comme cette ferme écrasée par une météorite au Maroc, regardons plutôt un phénomène naturel tout aussi fascinant et dangereux : les plus belles photos d’orages et d’éclairs !



source : National Geographic

Posts les plus consultés de ce blog

::+:: Le désastre naturel de l’Age du Bronze reporté sur une stèle

::+:: L'appel d'un curé au pape François pour ouvrir l'Église aux hommes mariés

::+:: Les textes sur le mécanisme d’Anticythère ont été déchiffrés