::+:: Des archéologues font une découverte biblique majeure


Une découverte qui pourrait être l’une des plus marquantes de l’histoire des études bibliques a été faite en Israël. Les archéologues pensent avoir retrouvé le sceau du prophète Isaïe…

Un tout petit morceau d'argile mesurant seulement 1 cm pourrait constituer l'une des découvertes majeures de l'histoire des études bibliques. Il recelait en effet un sceau cacheté qui aurait pu être créé par la légendaire figure biblique Isaïe, ainsi que le relate le Live Science.


​L'artefact avait été trouvé lors de fouilles en 2009 à Jérusalem-Est, peu après la découverte d'une impression de sceau du roi Ézéchias, qui fut le roi de Juda vers la fin du VIII siècle av. J.-C., donc approximativement à l'époque où vivait le prophète.

Dans un rapport de recherche publié mardi, le Dr Eilat Mazar, chef de l'équipe d'archéologues, précise que le nom d'Isaïe peut être vu sur l'empreinte du sceau même si les archéologues ne savent pas si cela se réfère au prophète biblique Isaïe ou à quelqu'un d'autre portant ce nom qui vivait aussi il y a 2.700 ans. Mais si le sceau appartenait bien au prophète Isaïe, ce «serait la première référence archéologique extrabiblique au prophète Isaïe jamais découverte, et la plus ancienne», a déclaré Robert Cargill, archéologue et professeur de lettres classiques et d'études religieuses à l'université de l'Iowa, cité par le site.

Le nom Isaïe signifie «YHWH sauve» ou «Yahu sauve», mais il y a d'autres individus dans la Bible hébraïque qui ont un nom avec une partie identique. Malheureusement, l'empreinte du sceau est endommagée, ce qui rend difficile de déterminer si le nom Isaïe est celui du prophète ou non.


SCI-TECH /
SPUTNIK NEWS

Posts les plus consultés de ce blog

::+:: Le désastre naturel de l’Age du Bronze reporté sur une stèle

::+:: L'appel d'un curé au pape François pour ouvrir l'Église aux hommes mariés

::+:: Les textes sur le mécanisme d’Anticythère ont été déchiffrés