Articles

Affichage des articles du décembre 1, 2017

::+:: La bataille contre le Malin commence au sein de la famille

Image
Don Amorth, ordonné prêtre en 1954, a été nommé en 1986 exorciste du diocèse de Rome. Il connaît bien les « ficelles » du démon, si aujourd’hui de nombreux jeunes tournent mal, c’est qu’ils « vivent sans avoir conscience du caractère sacré d’être des enfants », et ne savent donc pas ce que signifie être une bonne mère, ou un bon père. Les jeunes couples parlent souvent d’être « une seule chair » et « un seul esprit », mais finissent par se séparer, « déchirés entre diverses choses qui les attirent ; pour ensuite se réunir, se séparer à nouveau, en couples, familles, maisons, dans des pays différents et avec des enfants différents ». 
Dieu plus beau que le diable 
Angelo De Simone, membre comme Don Amorth de la Société de saint Paul, a rassemblé les méditations du prêtre exorciste dans un long livre-interview, God Is More Beautiful. Pour Don Amorth, il est essentiel aujourd’hui de redécouvrir la relation avec le père céleste, mais aussi avec le père terrestre. L’absence d’un père « o…

::+:: "Une découverte très importante" sur le site du tombeau du Christ à Jérusalem

Image
Des analyses sur le site communément considéré comme la tombe de Jésus à Jérusalem ont daté du IVe siècle des matériaux retrouvés sur place, confortant la tradition, a indiqué ce mardi 28 novembre une scientifique impliquée dans les travaux.
Si elles ne fournissent pas de preuve que le Christ a bien été enterré à cet endroit, ces analyses sont cohérentes avec la croyance selon laquelle les Romains y avaient érigé un monument environ 300 ans après la mort de Jésus.

C'est la première fois que de telles analyses sont conduites sur ce site, où a plus tard été édifiée l'église du Saint-Sépulcre, dans la vieille ville de Jérusalem. Elles font suite à l'ouverture, en octobre 2016, de la tombe présumée du Christ pour la première fois depuis au moins deux siècles.

La plaque de marbre recouvrant la tombe, qui se trouve à l'intérieur d'un édicule lui-même situé dans l'église du Saint-Sépulcre, avait alors été déplacée durant trois jours dans le cadre de travaux de restaurati…