::+:: Le Traité Magique de Salomon : Des textes anciens sur la magie et le pouvoir de l’autre monde


Des textes anciens appelés Hygromanteia, ou Traité Magique de Salomon, datent du XVe siècle et offrent la connaissance de la divination, des usages des plantes et des herbes, de l’astrologie, ainsi que des principes de la magie.

Le Traité Magique de Salomon est l’un des deux manuels de magie, la Clé de Salomon étant le deuxième grimoire. La Clé de Salomon est considéré comme le livre le plus durable, influent et notoire jamais trouvé.

Ces deux anciennes compilations de magie et d’incantations auraient été écrites par le roi Salomon.

Le roi Salomon possédait une connaissance inspirée par les enseignements d’un ange, qui lui apparut très soumis et obéissant, offrant sagesse et beaucoup d’autres dons.

Ces sorts magiques de l’ère byzantine auraient été des instructions écrites par Salomon à son fils Roboam, offrant des connaissances sur la divination, les utilisations des plantes et des herbes, et l’astrologie, ainsi que les principes de la magie.

La version anglaise du Traité Magique de Salomon a été publiée pour la première fois en 2011 sous la direction de Ioannis Marathakis.

Le Traité magique de Salomon, ou Hygromanteia par Ioannis Marathakis

Cette traduction est considérée comme une version unique et les experts affirment :

“Pour la première fois (en dehors d’une poignée de pages dans les ouvrages académiques), l’original grec intégral de la Clé de Salomon apparaît en anglais.”

De plus, le Traité Magique offre aussi des détails sur la façon d’exécuter les conjurations angéliques, les prières générales à Dieu et les prières pour contrôler les influences planétaires.

Entre autres choses, cette ancienne collection de sorts explique la relation qui existe entre les différentes planètes et les plantes spécifiques.

Les textes anciens nomment différents anges et démons sur différentes planètes, jours et heures, et quelles fonctions ils remplissent.

Il existe trois grandes éditions :

  • Le Traité Magique de Salomon, ou Hygromanteia; Trans. et Ed. Ioannis Marathakis, Fore. Stephen Skinner; Golden Hoard Press, 2011.
  • Traduction de certains manuscrits de Salomon, le roi ésotérique: Du roi au mage, Développement d’une tradition (p. 231-309); par Pablo A. Torijano, Brill, janvier 2002. Voir aussi aux pp. 311-325 de l’Ancien Testament Pseudepigrapha: More Noncanonical Scriptures, Volume 1; éd. s Richard Bauckham, James R. Davila, Alexander Panayotov; Wm. B. Eerdmans Publishing, 2013.
  • Transcription d’un manuscrit dans Anecdota Atheniensia (p. 397-445), par Armand Delatte; Liége, 1927. Le plus connu

Par Ivan* / Ancient Code
Traduit et publié par "Anguille Sous Roche" et repris par "Le Savoir Perdu des Anciens"



Ivan

Posts les plus consultés de ce blog

::+:: Le désastre naturel de l’Age du Bronze reporté sur une stèle

::+:: Des archéologues font une découverte biblique majeure

::+:: L'appel d'un curé au pape François pour ouvrir l'Église aux hommes mariés