::+:: De nouvelles découvertes sur la ville biblique de Corinthe


De nouvelles fouilles archéologiques sur les zones portuaires de Lechaion ont permis de découvrir des traces de l’architecture romaine et des bâtiments anciens de la ville biblique de Corinthe.

Décimée par un tremblement de terre au 7ème siècle après Jésus-Christ, la ville biblique de Corinthe a été enfouie sous l’eau. De nouvelles fouilles sur les zones portuaire de Lechaion, dans le cadre du projet de construction du port du même nom ont permis de mettre à jour une partie de l’architecture de cette ville biblique.

“Depuis près de deux décennies, je recherche le parfait contexte archéologique où toute la matière organique normalement absente des terres est préservée”, a déclaré Bjørn Lovén, le directeur du projet, cité par Sunday Express. “Le potentiel de découvertes uniques est époustouflant.”
Le port, qui est situé sur le golfe de Corinthe, était auparavant l’un des deux ports qui reliaient Corinthe aux réseaux commerciaux de la région, ce qui a permis à la région de devenir très riche. Si la ville a été détruite par les Romains en 146 avant Jésus-Christ, Jules César a reconstruit la ville et ses ports en 44 avant Jésus-Christ.

Le port a été frappé par un tremblement de terre autour du début du 7ème siècle après Jésus-Christ, mais les fouilles viennent de mettre en évidence que les fondations en bois dans la région ont été bien préservées ainsi que quelques artefacts.

“Les structures en bois extrêmement rares que nous avons trouvées dans les premières étapes de fouille à Lechaion nous donnent l’espoir que nous trouverons d’autres matériaux organiques, tels que des outils en bois, des meubles, des pièces de bois et des épaves. Le potentiel est immense et important pour souligner que nous ne trouvons presque jamais de matière organique sur la terre dans la région méditerranéenne centrale “, dit Lovén.
Récemment, des fouilles en Galilée occidentale en Israël ont mené à la découverte d’une mosaïque vieille de 1600 ans, suggérant que certaines femmes jouaient un rôle clé dans l’église primitive. On peut notamment voir une donatrice du 5ème siècle, probablement l’homonyme d’une femme décrite comme soutenant Jésus-Christ dans la Bible.

La mosaïque écrite en langue grecque remonte au 5ème siècle et rappel le souvenir d’ une femme du nom de “Sausann”, ou Shoshana, qui fut l’une des donatrices qui a aidé à la construction d’un village d’église. Susannah est mentionnée dans Luc 8: 3 comme l’une des femmes qui a aidé Jésus et ses disciples “par ses propres moyens”.

L’archéologue Mordechai Aviam de Kinneret College, qui dirigeait les fouilles, a expliqué qu’une femme indépendante donnant de l’argent à l’église fournit des indices sur la structure sociale dans le village galiléen de l’époque.


 
Isabelle Goepp / Journal Chretien.info

Diplômée d’un master II de psychologie de l’éducation, Isabelle a travaillé pendant une vingtaine d’année dans le domaine médico-social. Désireuse d’approfondir sa connaissance de la Parole de Dieu, elle s’est formée pendant un an à l’Institut Biblique Européen.

Posts les plus consultés de ce blog

::+:: Le désastre naturel de l’Age du Bronze reporté sur une stèle

::+:: L'appel d'un curé au pape François pour ouvrir l'Église aux hommes mariés

::+:: Des archéologues font une découverte biblique majeure