::+:: Les chrétiens qui tolèrent d’autres religions sont-ils au service de Satan ?

Le capitaine Sonny Hernandez, un aumônier de l’US Air Force, a déclaré que les chrétiens qui soutenaient le droit des militaires américains de pratiquer d'autres religions "étaient au service de Satan". Pour lui, ces personnes qui soutiennent les revendications des camarades non chrétiens pour pratiquer une autre religion sont « gravement dans l’erreur ».
Le pasteur Hernandez est aumônier de la 445ème unité de la base aérienne de Wright-Patterson dans l'Ohio, où sont affectés des milliers de militaires, hommes et femmes.

Quiconque s’engage dans les forces armées américaines prête le serment de « soutenir et défendre la Constitution des États-Unis contre tous les ennemis, étrangers et nationaux ». Or, dans un article publié sur le site conservateur chrétien (pour ne pas dire « intégriste ») barbwire.com (« barbelés » en Français), ce fervent défenseur de la foi considère que les croyants qui donnent la priorité à la liberté de religion garantie par la Constitution des États-Unis plutôt qu’aux enseignements de l'église sont des "chrétiens de contrefaçon".

« Les militaires chrétiens qui professent et soutiennent ouvertement les droits des musulmans, des bouddhistes et de toutes les autres visions du monde anti-chrétiennes pour la pratique de leurs religions – sous prétexte que le texte de la Constitution l'autorise - sont grossièrement dans l’erreur et ils se trompent », a déclaré le Capitaine Hernandez qui a ajouté pour faire bonne mesure : « Les chrétiens des forces armées qui soutiennent « des droits adaptés à chacun » peuvent être considérés comme « des serviteurs de Satan ».

La Fondation militaire pour la liberté religieuse (MRFF) avait déposé une plainte officielle contre le capitaine Hernandez au ministère américain de la Défense en avril dernier. L’organisme a demandé qu’une enquête soit menée sur un article publié par l’aumônier et intitulé : « Comment Col Goodwin – ouvertement homosexuel - peut-il entrer dans l'armée de l'air ? » La plainte accusait l'aumônier de considérer que ses croyances "bigotes, homophobes et misogynes avaient un rang plus élevé dans l'ordre de préséance que la loi et les normes éthiques fédérales ".

Les représentants de la fondation ont déclaré qu'un certain nombre de militaires, hommes et femmes, avaient fait part de leurs inquiétudes au sujet du Capitaine Hernandez. Le MRFF a déclaré à Newsweek qu'il avait déposé une autre plainte concernant le pasteur à propos du dernier article de l'aumônier cette semaine.

Michael Weinstein, fondateur du groupe et officier de l’US Air Force à la retraite, a déclaré que la dérive en cause était influencée par les propos de Trump lui-même : "Les militaires américains regardent le président comme un guide et un modèle. Les déclarations et les actions de Trump ont pleinement approuvé et validé cette lame de fond de persécution chrétienne fondamentaliste, qui est maintenant plus inextricablement entrelacée que jamais dans le tissu même de notre ministère de la Défense ".

Le MRFF a déclaré que les plaintes concernant la bigoterie religieuse dans les forces armées avaient doublé depuis l'élection de Trump.

________________________________________________________

Source : Newsweek

par Jeussey de Sourcesûre / Agora Vox

Posts les plus consultés de ce blog

::+:: Le désastre naturel de l’Age du Bronze reporté sur une stèle

::+:: L'appel d'un curé au pape François pour ouvrir l'Église aux hommes mariés

::+:: Les textes sur le mécanisme d’Anticythère ont été déchiffrés