Articles

Affichage des articles du novembre 1, 2016

::+:: «Le protestantisme est moderne, il doit le rester»

Image
Pour le théologien Jean-Marc Tétaz, l’avenir du christianisme ne se joue plus seulement dans les églises. Image: PATRICK?MARTIN Fondamentalisme ou dilution dans la laïcité? Les religions ont un rapport parfois crispé avec l’évolution de la société. Comment réformer une religion, et d’abord pourquoi le faire? Avant un débat à l’occasion des 500 ans de la Réforme, le philosophe et théologien lausannois Jean-Marc Tétaz livre sa vision. Pourquoi faut-il réformer la religion? Je vous rappelle ce vieil adage chez les protestants: l’Eglise réformée est toujours à réformer… Ce qui caractérise la situation religieuse actuelle, c’est le passage d’une société chrétienne, catholique et protestante, à une situation de pluralisme religieux. Cela oblige toutes les religions présentes à se réformer, sachant qu’elles ne peuvent plus prétendre à détenir le monopole de la vérité. Dans une société plurielle, la religion ne devrait-elle pas devenir une affaire strictement privée? Nous vi