Articles

Affichage des articles du mars 4, 2016

::+:: Mgr Ulrich s’adresse aux couples : “10 ans de vie de couple et de famille, une étape”

Image
Fin janvier 2016, Mgr Laurent Ulrich, archevêque de Lille (France), dans la continuité du Synode des évêques sur la famille, a adressé un message aux couples mariés depuis une dizaine d’années. Évoquant les joies mais aussi les difficultés que peuvent vivre et rencontrer les couples après une décennie de vie commune – du dialogue dans la famille, de l’accueil des enfants, de l’éducation et de la spiritualité, mais aussi des ruptures, de la solitude ou d’une nouvelle union –, Mgr Ulrich en est persuadé toutes ces situations « méritent attention et peuvent faire naître des dialogues ». Dialogues avec un prêtre, un diacre, un laïc ou avec d’autres couples ou d’autres familles… « quelle que soit la situation que vous vivez, nous pouvons en parler et nous soutenir mutuellement », affirme-t-il. « Comme je voudrais que vous vous sentiez accueillis, écoutés, compris ! Ce n’est pas moi qui vous le dis, c’est le Seigneur lui-même qui m’inspire de vous le dire », souligne encore Mgr Ulrich.
Vous …

::+:: Devant la Pénitencerie apostolique, le Pape rappelle que le pardon de Dieu s'adresse à tous

Image
Depuis plus d’un quart de siècle, la Pénitencerie apostolique, le premier des trois tribunaux de la Curie, organise tous les ans un cours sur le for interne. C’est un cours de formation qui vise à aider les séminaristes et les prêtres récemment ordonnés à bien administrer le sacrement de la réconciliation. Une initiative saluée par le Pape François au cours de l’audience qu’il a accordé ce vendredi matin aux quelque 500 participants, et ce quelques heures avant de présider une célébration pénitentielle dans la basilique Saint-Pierre.
En ce temps caractérisé par l’individualisme et par la tentation du repli sur soi, le Saint-Père encourage les prêtres à remettre au centre le Sacrement de la réconciliation et à accompagner les personnes qui s’approchent du confessionnal. «Tous, a-t-il réaffirmé avec force, peuvent obtenir le pardon de Dieu. Dieu est un Père qui aime et attend tous ses enfants, en particulier ceux qui se sont fourvoyés ou qui se sont éloignés. Le Sacrement de la réconcili…

::+:: Changez votre regard (2)

Image
Paul nous explique qu’il y a des qualités que nous n’avons pas encore découvertes ou discernées parmi les gens qui nous entourent.Nous tirons la plupart de nos conclusions d’informations incomplètes et souvent erronées. Dieu a vu chez David des qualités méconnues par ses proches. Pour eux, il était juste bon à garder les moutons. En fait, lorsqu’il apparaît en première ligne et se propose de combattre Goliath, son frère aîné, Éliab, lui demande de rentrer s’occuper de ses affaires. Mais peu de temps après, David va tuer Goliath et son nom devient célèbre dans tout Israël. Les frères de Joseph étaient jaloux des rêves que Dieu lui avait donnés, et des faveurs que leur père lui accordait. Pourtant il a réussi à devenir premier ministre d’Égypte pour finalement nourrir tous les siens pendant la famine. Moralité :faites attention à la manière dont vous traitez les gens qui vous entourent !Apprenez à voir au-delà des apparences. Vous souvenez-vous de Ruth, la jeune paysanne qui glanait de …

::+:: Quand la religion perturbe les soins : « Il y a un vrai problème dans la Loire »

Image
L’initiative n’est pas née de la dernière pluie. Il y a cinq ans, lorsque Christine Cauët prend la présidence de la Licra, elle rencontre l’ensemble des instances de la Loire. Y compris l’Ordre des médecins. « On nous a notamment montré un courrier d’un généraliste, qui éprouvait de plus en plus de difficultés concernant des certificats de complaisance demandés pour que des petites filles n’aillent pas à la gym, à la piscine. Notre réflexion est partie de là. »
En 2015, la Licra lance une enquête auprès de 1 800 praticiens de santé de la Loire, hospitaliers et libéraux.« Nous voulions savoir si leur pratique pouvait être gênée par la culture, l’origine, la foi de leurs patients. Nous avons obtenu plus de 10 % de retours. C’est un beau résultat, d’après des sondeurs ! »
Et c’est surtout un signal fort. « Il y a une demande. Et un vrai problème dans la Loire. »Les différences culturelles ou religieuses influent clairement sur l’examen clinique : dans 56 % des réponses, l’exercice médical …