Articles

Affichage des articles du mars 2, 2016

::+:: Homélie du Pape François : quand Dieu pardonne, Dieu oublie

Image
Que le temps du Carême «nous prépare le coeur» au pardon de Dieu et à pardonner à notre tour comme Lui, c’est-à-dire «en oubliant» les fautes d’autrui. C'est la demande exprimée par le Pape François lors de la messe célébrée à la chapelle de la Maison Sainte-Marthe ce mardi 1er mars 2016. Il a rappelé que la perfection de Dieu s’exprime dans la capacité de pardonner.
Le Pape François s’est appuyé sur l’extrait de l’Évangile, qui présente la fameuse question de Pierre à Jésus : combien de fois dois-je pardonner un frère qui a commis une faute contre moi ? La lecture, tirée du Prophète Daniel, est centrée sur la prière du jeune Azarias, qui mis à mort dans un four pour avoir refusé d’adorer une idole d’or, invoque dans les flammes la miséricorde de Dieu pour le peuple, en lui demandant pardon pour les erreurs de son peuple. Ceci, a souligné François, est la façon juste de prier. En sachant pouvoir compter sur un aspect particulier de la bonté de Dieu :
«Quand Dieu pardonne, son pardo…

::+:: Impliquez-vous !

Image
Lorsqu’une personne que vous aimez se met en danger, impliquez-vous !La Bible dit : « Ayez pitié des uns, de ceux qui doutent : sauvez-les en les arrachant au feu » (v.22-23). En grec, le verbe « sauver » signifie « faire une action immédiate, constante et décisive ». Prenez très au sérieux tout ce qui peut mettre en péril la vie de vos proches. Et « les [arracher] au feu » veut dire que vous n’avez pas un instant à perdre. La maison est en flammes et ils sont endormis. Défoncez la porte et sortez-les de là s’il le faut, mais sauvez-les ! Eugene Peterson paraphrase ainsi le verset 22 : « Poursuivez ceux qui prennent la mauvaise voie ». Ne restez pas en retrait en disant : « Je ne suis pas responsable ».Vous l’êtes ! Le bon berger a laissé 99 moutons pour aller à la recherche d’une seule brebis égarée et n’a eu de cesse de la trouver. Puis il l’a ramenée sur ses épaules dans la sécurité de la bergerie. Sans doute allez-vous être incompris(e), critiqué(e), et rejeté(e). Oui, mais comme …