Articles

Affichage des articles du février 14, 2016

::+:: L'énigme de la longue prière silencieuse du pape devant la Vierge de Guadalupe

Image
Lors de son voyage au Mexique, le Souverain pontife s'est recueilli devant l'emblématique figure mariale. Une manière pour le pape François de rappeller qu'il refuse de séparer prière et action sociale.
Pourquoi le pape François a-t-il maintenu, samedi soir, dans un programme pourtant très chargé un temps de prière, seul et en silence, d'une vingtaine de minutes devant l'image de la Vierge de Guadalupe au cœur de Mexico? C'est peut-être, à la fois l'énigme mais aussi la clé de ce déplacement au Mexique, son 12e voyage, où François est en visite pastorale jusqu'à mercredi soir.
Il est très rare, en effet, dans un voyage aussi officiel de voir le pape se recueillir ainsi de très longues minutes mais François y tenait. C'est ainsi qu'à la fin de la messe célébrée dans ce qui est le plus grand sanctuaire marial du monde devant plus de 40.000 personnes où l'on vénère depuis 1531 une image de la Vierge, sainte patronne de toute l'Amérique, le pa…

::+:: Dépasser les RELIGIONS ... pour atteindre DIEU !

Image
Les religions organisent la vie de leurs croyants (ou adeptes) et les soumettent à des contraintes souvent imposées pour gagner le paradis dans un au-delà de la mort physique. Certaines menacent même de mort ou au minimum de l'enfer (terrible et sans vision de Dieu) les récalcitrants, les déviants des dogmes imposés et tous ceux qui ne se convertissent pas dans leur "vraie religion".
On constate un renouveau médiatique du fait religieux qui va jusqu'à prétendre que l'Homme ne peut se passer de religion(s) et donc de la croyance en l'existence de Dieu(x) car les idéologies "humanistes" (des temps modernes) se sont effondrées. A voir les violentes et sanglantes confrontations entre des religions et au sein des religions, il est impératif de reconsidérer le phénomène religieux et ses dérives intrinsèques.
Depuis des millénaires l'homme s'est interrogé sur des manifestations de forces dans son milieu abordable de vie et sur le monde immatériel de…

::+:: Église catholique et laïcité : une clarification urgente

Image
La laïcité et sa fonction de régulation des différents courants de pensée et religions au service de la paix civile et des valeurs de la République est, encore une fois, attaquée. Ce n’est pas seulement le fait d'extrémistes de tous bords. La position de l’Église catholique elle-même, en dépit de son discours officiel, n’est pas aussi claire qu’elle tend à le faire accroire. 
On l’avait déjà constaté lors du vote de la loi Taubira, ou lors de l’adoption au parlement de textes relatifs à l’éthique médicale concernant la fin de vie, ou l’IVG, la bioéthique ou les programmes scolaires sur l’identité sexuée, la tentation est toujours présente de vouloir ériger en absolu ses propres valeurs et conceptions de la vie en société.
J’en veux pour preuve l’interview donnée au Figaro le 24 décembre dernier par le cardinal Barbarin :« À ma connaissance, les responsables politiques n’ont pas pour mission de changer la société, ni la civilisation, encore moins la nature humaine, la responsabilité …

::+:: L’avortement recommandé par une association « catholique » pour contrer le virus Zika

Image
(Catholics for Choice), qui n’en est pas à son coup d’essai, vient d’interpeller le pape François pour qu’il reconnaisse le droit à la contraception et à l’avortement pour les femmes des pays touchés par le virus Zika. En effet, le virus provoquerait, selon certains, de graves malformations sur le fœtus.
Cette association, qui se dit catholique, considère que l’avortement est un choix de conscience de la mère et que l’Église doit lui reconnaître ce choix sans la juger. Cette affirmation fait les choux gras de l’idéologie pro-avortement comme le journal Libération. Le procédé est détestable mais connu : on profite d’un risque – non avéré, par ailleurs – pour introduire l’idéologie de l’IVG et faire passer ça pour un choix laissé à la femme de ne pas mettre au monde un enfant qui souffrira (bonjour, Madame Irma !).
Mais il est incompréhensible, pour un catholique, de comprendre la volonté de cette association qui se prétend de la même confession : le droit de la femme n’est pas supérieur…