Articles

Affichage des articles du février 10, 2016

::+:: Osons le jeûne !

Image
Bonne nouvelle ! À l’heure du tout, tout de suite et pour pas cher, l’Église propose un remède radical : le jeûne. La recette serait même un peu tendance, et pas uniquement pendant le Carême ! Ne l’avez-vous pas remarqué ? Le jeûne a pris ces dernières années un véritable coup… de jeune ! « Jeûne thérapeutique », « jeûne et randonnée », « remise en forme par le jeûne » ; allez sur Internet ou dans les revues de santé en tout genre et vous serez surpris de la promotion en faveur de cette pratique plurimillénaire à laquelle le Judaïsme, et dans son sillage la toute première Église, ont donné un sens spirituel et religieux.
Pour autant, le jeûne chrétien n’est pas thérapeutique ou hygiénique même s’il peut avoir des effets positifs sur notre corps. Le jeûne suppose une attitude de Foi, d’humilité et de totale dépendance par rapport à Dieu. Dans un message de Carême de 2009, Benoît XVI insistait sur ce point : « Le jeûne est sans nul doute utile au bien-être physique, mais pour les croyant…

::+:: Louis Rivier, entre spiritualité et réalité

Image
Le peintre vaudois et protestant Louis Rivier a décoré plus d’une trentaine d’édifices religieuxdans le canton de Vaud. Dans ses peintures murales et ses vitraux, le sacré fait partie du quotidien. L’historienne de l’art Véronique Mauron parle d’un artiste en quête de spiritualité
«Le sacré ne se distingue pas du profane dans l’œuvre de Louis Rivier. Il opère un aller-retour entre ces deux mondes. La réalité est empreinte de transcendance. » Pour Véronique Mauron, historienne de l’art, l’œuvre de l’artiste traduit sa perpétuelle quête de spiritualité. Une centaine de vitraux et plus de vingt peintures murales dans les temples vaudois en témoignent. Il est à l’époque « le peintre officiel de l’Eglise libre ». Autant de commandes qui permettent à Louis Rivier de vivre et surtout de s’adonner à ses sujets favoris que sont sa famille et la nature, pour un usage privé. On retrouve pourtant dans les temples les visages de sa femme, de ses enfants, de ses connaissances. Des œuvres colorées, f…

::+:: Le pape François évoque les chrétiens avec le Premier ministre irakien

Image
Le pape François a reçu mercredi le Premier ministre irakien, Haider al-Abadi, avec lequel il a évoqué l'importance de maintenir les chrétiens et les autres minorités dans le pays, a annoncé le Vatican.
"Après avoir évoqué leurs bonnes relations, les parties se sont penchées sur la vie de l'Eglise et la situation des chrétiens comme des autres minorités de l'Irak, en soulignant l'importance de leur présence et la nécessité de protéger leurs droits", a annoncé un court communiqué du Saint-Siège. "Il a ensuite été question de la place du dialogue interreligieux au sein de la société et de la responsabilité qu'ont les communautés religieuses dans la diffusion de la tolérance et de la paix civile", a ajouté le Vatican.
M. Abadi s'est également entretenu avec le secrétaire d'Etat du Vatican, Mgr Pietro Parolin et les deux hommes ont "souligné l'importance du processus de réconciliation en cours" en Irak et évoqué la question human…

::+:: LES IONS NÉGATIFS

Image
L’éducation d’un adolescent peut parfois ressembler au voyage dans l’espace. Lors des premiers lancements effectués depuis Cap Canaveral dans les années soixante, on s’inquiétait de la sécurité des astronautes. L’angoisse était au maximum lors du retour dans l’atmosphère. À ce moment crucial du voyage, des ions négatifs s’accumulaient autour du bouclier thermique pour interférer avec la radio pendant environ sept minutes. Sept très longues minutes ! Finalement la voix rassurante de Chris Kraft brisait le silence en disant : « On a repris contact avec le Colonel Glenn. Tout va bien ». En fait, l’adolescence peut être comme ce vaisseau spatial. Après s’être entrainé pendant sa prime jeunesse, un enfant de treize ans est propulsé d’un coup de vent dans l’espace. Puis quelques « ions négatifs » commencent à brouiller le contact juste au moment où les adultes veulent s’assurer de la sécurité de l’enfant. Pourquoi ce mur de silence ? C’est un moment terrible et confus. Heureusement, après q…

::+:: Le Pape François invite les "missionnaires de la miséricorde" à pardonner au nom du Christ

Image
Le Pape a reçu ce mardi soir plusieurs centaines de “missionnaires de la Miséricorde”, qu’il enverra en mission mercredi lors de la messe du Mercredi des Cendres. Il les a invités à exercer avec enthousiasme le ministère de confesseur, non pas en agissant en leur propre nom mais bien au nom de Jésus.
«En entrant dans le confessionnal, souvenons-nous toujours que c’est le Christ qui accueille, c’est le Christ qui écoute, c’est le Christ qui pardonne, c’est le Christ qui donne la paix», a-t-il insisté. «Être missionnaire de la miséricorde est une responsabilité qui vous est confiée pour être (…) témoins de la proximité de Dieu et de sa façon d’aimer».
«Je vous confesse fraternellement que le souvenir ce cette confession du 21 septembre 1953 qui a réorienté ma vie, est pour moi une source de joie» a lancé le Pape François, sortant de son texte pour évoquer ce souvenir de jeunesse qui l'a éveillé à la vocation sacerdotale quand il avait 17 ans. Il a toutefois avoué ne plus se souvenir d…