Articles

Affichage des articles du février 6, 2016

::+:: L'église passe en mode start-up

Image
Le smartphone, nouveau centre de gravité de la foi des croyants connectés ? Presque… En présence de 500 personnes réunies dans la crypte de l'église Saint-Honoré-d'Eylau, à Paris, quatre créateurs ont profité de la première soirée Pitch My Church pour présenter leur concept en cinq minutes chrono. Une soirée organisée par un jeune de 24 ans, François Pinsac, suivie en direct et tweetée par une autre start-up, Noé 3.0, spécialisée dans la création de buzz en ligne, retransmise en live sur KTO. « Comme l'avait dit jadis le dominicain Louis Joseph Lebret, "Seigneur, envoie-nous des fous !" », commente Philippine de Saint-Pierre, directrice générale de la chaîne de télévision catholique. « Nous avons besoin de fous aujourd'hui. Mais il faut d'abord que l'idée soit utile, réponde à un besoin et s'inscrive authentiquement dans un service chrétien, de vivre en laïc responsable. Quel que soit le modèle de l'app, il s'agit bien de se mettre authent…

::+:: RIEN NE LE REMPLACE !

Image
Lorsque nous sommes stressés, comme chacun peut l’être de nos jours, notre premier réflexe est souvent de recourir au dernier livre ou DVD de recettes, ou de chercher le soutien d’amis chrétiens. Reimar Schultze observe : « Au mieux, ce qu’on recherche nous retombe dessus. Le temps pour Dieu ne remplace jamais le temps avec Dieu. Regardez autour de vous dans votre église et dites-moi si parmi tous les livres, CD, ou programmes disponibles, vous en voyez qui arrivent à la cheville d’Énoch, Abraham, Moïse et Noé. Dieu seul a été, et sera toujours la plus grande source d’information, d’inspiration, de transformation, et d’amitié. Isaac méditait dans la campagne lorsqu’il “leva les yeux et vit […]” (Ge 24.63). Être seul avec Dieu vous apporte la vue. Dans nos moments de quiétude, il met devant nous des cadeaux et des douceurs que l’homme pressé ne voit pas. La Bible dit : “Jésus les renvoie donc, puis il monte dans la montagne pour prier” (Mt 14.23, PDV). Beaucoup avaient fait un long voy…