Articles

Affichage des articles du janvier 1, 2016

::+:: L'acte de confession connait un regain chez les catholiques

Image
Religion : l'acte de confession connait un regain chez les catholiques
2016, année de la miséricorde. Le pape François a décrété ce jubilé sous le signe du pardon. Un appel au pèlerinage, mais aussi à la confession. Cette dernière connaît un regain chez les catholiques, notamment chez les jeunes fidèles. Mathias a tout quitté, son travail d'agent immobilier, sa ville de Rennes. En quête de sens, il a choisi de devenir écrivain et de donner à la foi une place dans sa vie.
Ce retour à la spiritualité l'a conduit tout droit au confessionnal. Dès sa première visite, le jeune homme y a trouvé un lieu ouvert et un prêtre à l'écoute. "Je pensais qu'on énumérait des fautes, ce qu'on appelle des pêchés, des choses qui nous pèsent sur la confiance et en fait le prêtre m'a accueilli dans le silence et il m'a simplement dit que mes péchés m'étaient remis parce que j'avais peut-être du mal à en parler pour la première fois", explique Mathias.

Un repèr…

::+:: Les chrétiens entre pétrole et charia

Image
Le pape François a évoqué, en juin, « la vie de milliers et de milliers de familles [qui] semble avoir moins de poids, sur la balance des intérêts, que le pétrole et les armes». Il désignait ainsi les minorités chrétiennes et yazidis broyées par les persécutions. Après la Turquie et le Liban, l’Irak et la Syrie allongent le martyrologe de la chrétienté orientale. Aux morts et aux disparus, aux femmes et aux enfants volés, violés, vendus, s’ajoute un exode d’une ampleur sans précédent. Des territoires immenses se vident de toute présence chrétienne. Malgré le devoir d’espérance, il est difficile de croire à un retour possible.
Ces « trafiquants de mort » que dénonce le pape sont les djihadistes en tenue de combat, mais aussi leurs complices— veste et cravate en Turquie, djellabas immaculées dans le Golfe — et les “stratèges du chaos” d’Amérique et d’Europe, rappelle Marc Fromager, le directeur d’Aide à l’Église en détresse (AED). « Entre les différentes opérations militaires, des velléi…

::+:: Mgr Sako: "pour construire la paix, il faut des gestes forts"

Image
Aujourd’hui, première journée de l’année, c’est aussi la 49ème journée mondiale pour la paix. Une idée lourde de sens, en particulier dans les zones de conflit.
En Irak par exemple, où vit Monseigneur Louis-Raphaël Sako, patriarche de Babylone des Chaldéens. Et son avis sur la question est clair : les mots du Pape ne sont pas suffisants. Pour construire la paix dans un pays où les violences sont quotidiennes et où les tensions sont grandes entre les religions, il faut des gestes plus forts, surtout auprès des autorités musulmanes.

Dans son message, le pape François avait exhorté à lutter contre l’indifférence et à préserver l’espérance. Il cite en particulier les minorités religieuses en situation de vulnérabilité. Pour elles, pour les fidèles de Monseigneur Sako, et pour lui-même, vivre l’espérance, n'est pas toujours facile.

Mais cette année se termine sur une note d’espoir pour Monseigneur Sako. Le 28 décembre, les forces irakiennes ont repris le contrôle de la ville de Ramadi…

::+:: Un fleuve de misère n'est rien face à un océan de miséricorde

Image
Dans la basilique Saint-Pierre, le Pape François a présidé ce vendredi 1er janvier 2016 une messe pour la paix, en ce premier jour de l’année civile qui marque la Solennité de Sainte-Marie Mère de Dieu dans le calendrier liturgique. Face à «un fleuve de misère, alimenté par le péché», le Pape a invité les fidèles à s’immerger dans «un océan de miséricorde» pour «se laisser régénérer, vaincre l’indifférence qui empêche la solidarité, et sortir de la fausse neutralité qui empêche le partage». Dans son homélie, le Pape a répondu à la question que se posent des milliers de fidèles qui s'interrogent sur la persistance de la souffrance et de la mort dans le monde, malgré la naissance du Christ.
Lorsque Jésus est né. Rome dominait une grande partie du monde. Même Israël avait été conquis. Ce n’est donc pas vers la sphère géopolitique que l’on doit regarder pour définir le sommet du temps, «la plénitude des temps» évoquée par Saint-Paul dans sa lettre aux Galates, la deuxième lecture du jo…

::+:: Femmes dans l’Église, l’Allemagne passe à l’action

Image
La Conférence épiscopale a annoncé fin septembre 2015 le lancement d’un programme de tutorat.Quelques jours avant l’ouverture du Synode sur la famille à Rome, la Conférence épiscopale allemande annonçait le lancement d’un programme de tutorat destiné à faciliter l’accès des femmes à des postes de direction.
Vingt tandems se mettront au travail à partir de juin 2016, pour une durée d’un an, le but étant de permettre aux apprenantes de se créer un réseau et d’accumuler de l’expérience. Ce programme, qui sera renouvelé en 2017, vise à former 40 femmes sur deux ans.
FORMATION PROFESSIONNELLE ET COACHINGSur les 27 diocèses allemands, dix ont déjà annoncé leur participation à cette opération, d’Aix la Chapelle à Hambourg, en passant par Cologne et Munich. « Le programme se déroulera en deux phases, explique Birgit Mock, vice-présidente de l’Union des femmes allemandes catholiques (KDFB). Il y aura des entretiens, du coaching, du conseil entre tuteurs et apprenantes. Les participants assister…