::+:: Israël: un cimetière dévoile ses secrets sur le peuple de Goliath


Les Philistins, ce peuple du géant qui a affronté David ne seraient pas exactement comme la Bible les a décrits. Un cimetière découvert au sud d'Israël a permis de faire la lumière sur la véritable origine de cette civilisation mystérieuse.

Enfin de nouvelles révélations sur les Philistins, une peuplade disparue il y a 2600 ans. «C'est le couronnement d'années de fouilles, l'occasion de se retrouver face à face avec eux», explique à l'AFP l'archéologue Daniel Master, de l'Université d'Harvard.

Accroupi dans ce qui était autrefois une chambre mortuaire, ce spécialiste, extrait délicatement de la terre sableuse le squelette intact d'une Philistine, enterrée avec une fiole de parfum en terre cuite, aujourd'hui soudée au reste de son crâne.

Le chercheur s'enthousiasme: «Avec 145 corps découverts, nous espérons non seulement comprendre leurs rites funéraires, mais collecter avec leurs ossements des indices permettant de comprendre comment ils vivaient».

Sur les indications d'un inspecteur de l'Autorité israélienne des Antiquités à la retraite, les premières fosses ont été découvertes en 2013 sur le site de l'ancienne cité portuaire philistine d'Ashkelon, forte de 13.000 habitants à son apogée et sur laquelle s'élève aujourd'hui un parc naturel.

Des origines incertaines entre mer et terre


D'où viennent vraiment les Philistins? Certains soupçonnent qu'ils étaient des contemporains d'un peuple de la mer: les Phéniciens. En examinant leur poterie rouge et noir, des chercheurs pensent que cette population trouve ses origines dans la civilisation mycénienne donc des îles grecques. Ou alors étaient-ils une tribu locale venue du désert ou des montagnes?

«Ce qui est sûr, c'est qu'ils étaient des étrangers dans cette région sémite» où leur présence est attestée sur une mince bande côtière allant de l'actuelle Gaza à Tel-Aviv entre 1.200 et 600 av. JC, assure Daniel Master.

L'histoire de cette peuplade était surtout connue avec l'image très négative qu'en ont faite leurs ennemis et voisins, les Israélites, dans la Bible. Ils sont mentionnés, dès la Genèse et surtout dans le livre de Samuel qui décrit la capture par les guerriers philistins de l'Arche d'Alliance juive et le célèbre duel entre le guerrier géant Goliath contre David. De ces descriptions bibliques vient l'adjectif «philistin» désignant une personne sans manière ni culture.

Des travailleurs acharnés à la vie dure


«D'après leurs dents, on peut voir qu'ils ont eu la vie dure, il y a des lignes qui indiquent une interruption de croissance, probablement une famine ou une fièvre grave durant la petite enfance, on voit aussi dans leurs os qu'ils étaient des travailleurs acharnés, qu'ils pratiquaient la consanguinité et qu'ils utilisaient leurs dents comme outil, probablement pour le tissage», argumente Sherry Fox, une archéologue spécialiste de l'analyse des dépouilles, est chargée de faire parler les ossements.

La spécialiste estime toutefois qu'ils n'avaient pas «un physique particulièrement repoussant», qu'ils avaient une «taille normale» et qu'aucun «géant» sur le modèle de Goliath n'a été retrouvé. Les fosses seront entièrement ensevelies cet été et certaines des trouvailles du chantier devaient être exposées au musée d'histoire et d'archéologie Rockfeller de Jérusalem depuis le mois de juillet.

Par Thomas Romance pour l'AFP Agence - Le Figaro


Posts les plus consultés de ce blog

::+:: La seule religion d’Etat (4eS)

::+:: Les preuves historiques de l’existence de Jésus (3) : Témoignages externes sur les 4 évangiles

::+:: Qu’est-ce que le miracle eucharistique ?