::+:: Père Gabriel Naddaf : « le ‘Conseil œcuménique des églises’ se présente comme chrétien et il agit contre Israël »


Le Forum de recrutement chrétien et la Fondation sioniste d’Israël ont révélé qu’une organisation de radicaux antisionistes agit librement en Israël, et viole les lois israéliennes.


Le quotidien israélien Israël Hayom rapporte que le Conseil œcuménique des églises (COE), l’un des principaux promoteurs mondiaux de BDS (organisation antisémite qui appelle uniquement au boycott des produits fabriqués dans le seul État juif au monde), a fondé le Programme œcuménique d’accompagnement en Palestine et en Israël (EAPPI) en 2002, avec pour objectif de « mettre fin à l’occupation illégale de la Palestine. »

L’EAPPI, des propagandistes anti-israéliens


Dans le cadre de l’EAPPI, 80 « chrétiens » (l’habit ne fait pas le moine) entrent en Israël comme touriste chaque année. Une fois à l’intérieur, ils surveillent, photographient et traquent les forces de sécurité dans l’espoir de les prendre en train de faire quelque chose de travers, puis à leur retour, ils donnent des conférences sur les campus à travers l’Europe en revendiquant la légitimité d’être « allés sur place » ce qui leur sert à légitimer autant de mensonge qu’ils le veulent.

L’EAPPI compte parmi ses membres et amis le Defap, le Secours catholique, souvent pris la main dans le sac antisémite, la Cimade, les Amis de Sabeel-France, l’Acat-France..

Les activistes accusent par exemple Israël de planter des armes sur les terroristes morts, comme s’ils se trouvaient sur les lieux des attentats (et s’ils s’y trouvaient, c’est que les terroristes les avaient prévenus et qu’ils sont complices), ils soutiennent qu’ils massacrent indistinctement les enfants palestiniens, qu’ils harcellent les chrétiens à Jérusalem et plus encore. Et tout est faux, bien entendu. Conspirationnistes, ils affirment que toute opposition à Israël est mise sous silence par le « lobby pro israélien » aux États-Unis, et cela ne semble pourtant pas les empêcher de s’opposer à Israël !

Plus d’un millier de ces militants radicaux ont déjà pris part au programme anti-juif.


Logo du Conseil œcuménique des églises

Le Conseil Œcuménique des églises est hors-la-loi


Une récente étude, qui a débuté en février 2015, confirme que les activistes de l’EAPPI entrent en Israël avec des visas touriste, contrairement aux obligations qui s’appliquent aux bénévoles et militants.

Le père Gabriel Naddaf, chef spirituel araméen des chrétiens d’Israël et à la tête du Forum de Recrutement Chrétien, a déclaré à Israël Hayom :
« Je vais continuer à agir et à exposer toute organisation ou programme qui se présentent comme chrétien et qui agissent contre l’État d’Israël, l’endroit le plus sûr pour les chrétiens du Moyen-Orient. »
[…]
« Ils tentent d’affaiblir le pays face à la terreur régionale, tout en profitant de la foi chrétienne, réécrire l’histoire, et nuire à la véritable coexistence et la relation entre chrétiens et juifs dans le pays et dans le monde, tout ça pour attiser l’antisémitisme des Arabes. »
Le Père Naddaf ajoute que « le monde chrétien doit savoir exactement qui est derrière ce masque et qui déforme le christianisme afin de promouvoir un programme radical. »
L’Autorité israélienne d’immigration affirme ne rien pouvoir faire pour arrêter l’EAPPI. « S’il n’y a aucune raison de soupçonner les motivations de quelqu’un quand il arrive en tant que touriste, il n’y a aucune raison d’empêcher son entrée. »

De même, un porte-parole de la police a déclaré que « l’Autorité de l’immigration est l’organisme chargé de donner des visas d’entrée en Israël. Si la police n’est pas informée de problèmes concernant un touriste, nous n’avons aucun moyen de savoir ce qu’ils font durant leur séjour en Israël. »

Le ministre des Affaires stratégiques Gilad Erdan (Likoud) a cependant promis de prendre des mesures :
« Aucun pays normal ne permet à des militants d’entrer dans un pays pour le boycotter. Nous ferons tout notre possible pour mettre fin à ce phénomène méprisable dans les prochains mois. »
Ma conclusion : la terre d’Israël est sainte, elle n’est pas faite pour les gens malsains : dehors !

© Jean Vercors pour Dreuz.info.

Posts les plus consultés de ce blog

::+:: La seule religion d’Etat (4eS)

::+:: Les preuves historiques de l’existence de Jésus (3) : Témoignages externes sur les 4 évangiles

::+:: Qu’est-ce que le miracle eucharistique ?