::+:: « À nombreux attentats, nombreuses conversions »

Abbaye Sainte-Anne de Kergonan, Morbihan © Ressfich / Wikimedia
À Plouharnel, dans le Morbihan, l’abbaye Sainte-Anne de Kergonan organise chaque été depuis 2015 un salon du livre chrétien, « Lire à l’Abbaye ». Cette année, le thème retenu était celui de la beauté. Pendant trois jours, du 15 au 17 juillet 2016, plus de quarante auteurs et artistes sont ainsi venus présenter leurs œuvres et participer à des tables rondes, dont l’un des thèmes concernait notamment la conversion des musulmans. Compte-rendu de ces discussions au coeur de l’actualité.

Contre toute attente, le christianisme attire


Nadia Piccard, d’origine algérienne, est arrivée très jeune en France avec sa famille. Malgré des menaces familiales oppressantes et violentes, elle se convertit au christianisme et transmet depuis ce jour son témoignage et son amour pour le Christ. Quant à Marc Fromager, directeur national de l’Aide à l’Église en détresse, il est régulièrement invité pour parler du sort des chrétiens dans le monde, tout particulièrement en Orient. Il est l’auteur de nombreux livres sur les chrétiens persécutés.

Invités par l’abbaye de Kergonan, les deux écrivains sont intervenus pour parler de la situation des chrétiens et des musulmans convertis. Les attentats islamistes augmentent en France et dans le monde, le nombre de martyrs chrétiens ne cesse lui aussi de croître et pourtant le christianisme « attire ». On compte « 2000 musulmans convertis en France ; cinq fois plus en Arabie-Saoudite ; plus de six millions en Indonésie ; 600 000 au Nigéria, 400 000 en Iran… ». Les musulmans n’ont aucune raison de se convertir à la vue du cauchemar qu’ils risquent, très fortement, de subir par leur gouvernement, amis, famille. Mais ils ont soif de cette religion d’amour et de pardon.

« Ce n’est pas les chrétiens français mais le Christ qui intervient dans nos conversions. Jésus-Christ veut rassembler ses enfants car il n’y a qu’un Sauveur. » Les Orientaux attachent beaucoup d’importance aux signes, songes et apparitions, c’est par là que passe leur conversion. L’évangélisation se fait de plus en plus rare.

Il est urgent de ne plus taire sa foi


Devant une montée de l’islam en Europe, le nombre de chrétiens diminue chaque jour. Nadia Piccard insiste sur la mission des chrétiens. « Ils ont quelque chose que les musulmans n’ont pas : l’Amour. Ils doivent annoncer le Christ, expliquer leur foi, lire la Bible plutôt que d’essayer de comprendre l’islam à travers le Coran. C’est par l’amitié que les chrétiens toucheront le cœur des musulmans ». Or, en France, l’élan des chrétiens est extrêmement modeste. La France sent une tension mais préfère se taire et ne pas créer de disputes, à défaut de pouvoir trouver une solution. « C’est ce silence qui tue les chrétiens ! »

Les musulmans voyant d’autres musulmans se convertir se posent des questions. Certains cherchent à découvrir le christianisme, malheureusement, peu de personnes les écoutent à cause de la peur de l’islamisme.

En Occident, il y a une triste fuite en avant. Les témoignages relevés en Orient par Marc Fromager vont dans le même sens que le témoignage de Nadia : « Attendez-vous à vivre la même chose en France. Les fidèles doivent changer et sortir d’une messe en parlant du Christ avec le cœur. N’ayons pas peur de parler de notre foi ».

ELISA BUREAU POUR ALETEIA

Posts les plus consultés de ce blog

::+:: La seule religion d’Etat (4eS)

::+:: Les preuves historiques de l’existence de Jésus (3) : Témoignages externes sur les 4 évangiles

::+:: Qu’est-ce que le miracle eucharistique ?