::+:: Vous prendrez bien un peu de Miséricordine !


Le Saint-Père l'avait présentée lors de l'Angélus du 21 février dernier en disant à la foule : "Prenez-la (la boîte,NDLR) ! C’est un chapelet avec lequel on peut aussi prier le "chapelet de la miséricorde" : une aide spirituelle pour notre âme et pour répandre partout l’amour, le pardon et la fraternité". 

Cette initiative est due à Mgr Konrad Krajewski, aumônier du pape François, a expliqué le porte-parole du Saint-Siège, le père Federico Lombardi.

Quand vous ouvrez votre boîte de Miséricordine, pas de médicaments évidemment, juste un chapelet, une icône de la Miséricorde Divine et une notice. Cette dernière donne toutes les indications nécessaires, avec humour même, de l’utilisation du Miséricordia: "le médicament doit être utilisé lorsque"
  • Nous voulons faire l'expérience de la Miséricorde de Dieu
  • Nous voulons la conversion des pécheurs 
  • Nous avons besoin d'aide devant une décision difficile
  • Nous n'avons pas eu la force de nous battre contre la tentation
  • Nous ne pouvons pardonner à quelqu'un 
  • Nous nous soucions de quelqu'un et nous ne pouvons pas l'aider
  • Nous voulons la Miséricorde pour un mourant
  • Nous tenons à remercier Dieu et Le louer pour toutes les grâces qu'Il accorde
La suite de la notice suggère de trouver un endroit tranquille comme une église, une chambre et conseille même une posologie, à savoir un chapelet une fois par jour. S' il reste peu connu, ce chapelet est un héritage de Sainte Faustine Kowalska après que le Seigneur lui est commandé de le réciter tous les jours à 15h, heure de Sa Passion: "À cette heure-là, tu peux tout obtenir pour toi et pour les autres. A cette heure-là, la grâce a été donnée au monde entier, la Miséricorde l’a emporté sur la Justice." (Petit Journal)

Il se récite avec un chapelet ordinaire: 
  • Notre Père
  • Je vous salue Marie
  • Je crois en Dieu

Sur les gros grains, une fois: "Père Eternel, je t'offre le Corps et le Sang, l'Âme et la Divinité de ton Fils bien-aimé, notre Seigneur Jésus Christ, en réparation de nos péchés et de ceux du monde entier"

Sur les petits grains, dix fois : "Par Sa douloureuse Passion, sois miséricordieux pour nous et pour le monde entier".

A la fin du chapelet, pour terminer, trois fois : "Dieu Saint, Dieu, Fort, Dieu Éternel, prends pitié de nous et du monde entier".

Puis trois fois : "Jésus, j'ai confiance en toi".

Et la notice le stipule bien, la "durée d'utilisation" est de sept minutes, plus d'excuses donc !

Par Camille Meyer dans Vie de l'Église de Radio Notre Dame.net

Posts les plus consultés de ce blog

::+:: La seule religion d’Etat (4eS)

::+:: Les preuves historiques de l’existence de Jésus (3) : Témoignages externes sur les 4 évangiles

::+:: Qu’est-ce que le miracle eucharistique ?