::+:: Liban : le cardinal Raï demande au pape d’intervenir


Le cardinal Bechara Boutros Rai, patriarche maronite, a été reçu, samedi 23 janvier, par le pape François. Les deux hommes ont évoqué la situation au Moyen-Orient, notamment la guerre en Syrie et de ses répercussions sur les chrétiens de la région, ainsi que la crise des réfugiés qui « menace l'identité de l'Orient ». Mgr Raï et le pape ont souligné la nécessité de mettre fin aux violences afin de permettre aux réfugiés de rentrer chez eux « le plus rapidement possible ».


Par ailleurs, le cardinal Raï a appelé le pape François à intervenir afin d’accélérer l'élection d'un chef d'État au Liban, et « permettre au pays de reprendre son rôle important dans la région ». La vacance présidentielle au Liban perdure depuis la fin du mandat de l'ancien président Michel Sleiman, le 25 mai 2014.


La prochaine séance parlementaire pour l’élection présidentielle, la 35e, est prévue pour le 8 février.

Avant de quitter Beyrouth, le patriarche Raï avait de nouveau appelé les députés à élire un président de la République, sans pour autant se prononcer en faveur de l'un ou de l'autre des candidats  : « Les blocs politiques et parlementaires doivent se retrouver autour d'une table afin de plancher sur toutes les initiatives pour parvenir à élire un nouveau président, un président qui puisse rassembler les Libanais. Le pays ne peut pas être doté d'un chef de l'État dont l'élection serait considérée comme un défi, mais d'un homme accepté de tous, sage et ayant une vision d'avenir et bénéficiant de la confiance du peuple. »


Frédéric Mounier
++ O ++
Info La Croix .com

Posts les plus consultés de ce blog

::+:: La seule religion d’Etat (4eS)

::+:: Les preuves historiques de l’existence de Jésus (3) : Témoignages externes sur les 4 évangiles

::+:: Qu’est-ce que le miracle eucharistique ?