::+:: Jubilé de la Miséricorde: les organisateurs de pèlerinage se retrouvent à Rome


Premier rendez-vous d’étape sur le chemin du Jubilé de la miséricorde, aujourd’hui, avec le Jubilé des opérateurs de pèlerinage…

_______________

Pendant cette année sainte, Rome devrait accueillir des millions de pèlerins. Preuve s’il en faut que cette pratique très ancienne reste actuelle. C’est ce qu’a expliqué père Jacky-Marie Lhermitte, président de l’association nationale des directeurs diocésains de pèlerinage, au micro d’Aurore Dumser. 

Selon les mots de Benoît XVI, "Le pèlerin a toujours un but, même si parfois il n’en est pas explicitement conscient. Et ce but n’est autre que la rencontre avec Dieu à travers le Christ". Pourtant, le profil des pèlerins a changé selon père Jacky-Marie Lhermitte. "Le pèlerin d'aujourd'hui n'est plus le pèlerin d'hier. C'est-à-dire qu'il y a beaucoup de manières de faire un pèlerinage, vous avez des chrétiens engagés, et puis des personnes qui se sentent profondément chrétiennes, qui ne sont pas engagées dans la pratique dominicale ou des activités d'église, mais qui cherchent un sens à leur vie et qui vont sur des lieux marqués par la vie du Christ, de l'histoire d'un saint, ou de l'apparition de la Vierge Marie" explique le père Lhermitte.

Aujourd’hui en France, chaque diocèse a un directeur de pèlerinage, un prêtre ou un laïc qu’il soit homme ou femme, et ce jubilé est pour eux l’occasion de se recentrer sur leur rôle. "Peut-être que l’intention du pape, c’était de nous réunir, nous qui avons cette charge, de bien recentrer que nos pèlerinages sont l'occasion de la rencontre avec le Seigneur Jésus."

Vous pouvez retrouver les informations de l’association nationale des directeurs diocésains de pèlerinage sur www.pelerinages.org


++ O ++
Info RCF .fr

Posts les plus consultés de ce blog

::+:: La seule religion d’Etat (4eS)

::+:: Les preuves historiques de l’existence de Jésus (3) : Témoignages externes sur les 4 évangiles

::+:: Qu’est-ce que le miracle eucharistique ?