Articles

Affichage des articles du décembre 24, 2015

::+:: LA PLUS BELLE CHANSON DE NOËL N'A RIEN D'UN CONTE DE FÉES

Image
Oubliez Jingle Bells et White Christmas : d'après les sondages auprès des auditeurs et les playlists des radios anglo-saxonnes en décembre, le plus beau chant de Noël jamais écrit est Fairytale of New York.Enregistré par un groupe de punks irlandais échoués à Londres, les Pogues, on le retrouve chaque année dans le classement des morceaux les plus téléchargés (légalement) au Royaume-Uni : la semaine dernière, il était à la 15e place, et il devrait encore grimper cette semaine.

Publiée en novembre 1987, la chanson est numéro 2 des ventes de singles au moment de Noël, derrière les Pet Shop Boys, avec leur reprise de Always On My Mind, d'Elvis Presley. L'improbable duo entre Shane MacGowan, l'éponge à whisky édentée, et la charmante Kirsty MacColl, vedette new-wave, a donc fonctionné au delà de toute espérance. Le choix de la voix féminine faisait sens : Kirsty est la fille du folkeux écossais Ewan MacColl, auteur de Dirty Old Town, la complainte qui fit connaître les Pogu…

::+::La Somalie interdit les célébrations de Noël et du Nouvel An

Image
Le gouvernement somalien a interdit, mardi 23 décembre, les célébrations de Noël et du Nouvel An dans le pays à majorité musulmane, expliquant qu’elles pourraient susciter des attaques des islamistes chabab. « Tous les événements liés aux célébrations des fêtes de Noël et du Nouvel An sont contraires à la culture islamique et pourraient nuire à la foi de la communauté musulmane, » a expliqué à la presse cheikh Mohamed Khayrow, directeur général du ministère des affaires religieuses.  « Il ne doit aucune activité », a-t-il déclaré, précisant que les forces de sécurité avaient reçu l’ordre de mettre fin à toute célébration de ce type.
Lire aussi : Somalie : les Chabab affaiblis, mais plus dangereux
Pas de rapport avec « les principes de notre religion » Cheikh Bur Barud Gurhan, du Conseil religieux suprême de Somalie, a expliqué que les festivités non musulmanes pourraient provoquer l’ire des islamistes chabab affiliés à Al-Qaida. « Nous mettons en garde contre les célébrations de ces fêt…

::+:: "Pourquoi je déteste Noël"

Image
Si chaque année la plupart des familles se réunissent le soir du réveillon de Noël, beaucoup déplorent les obligations autour de ce moment.Pour certains, c'est même un vrai calvaire. Laura, Virginie, Simba et Mylène sont de jeunes adultes, sans enfant, qui détestent fêter le réveillon. Ils expliquent pourquoi.
"En offrant les cadeaux, ils annoncent le prix" Virginie, 23 ans. "Plus le temps passe, plus je déteste Noël. A l'origine, nous sommes une famille recomposée donc, comme dans toutes les autres familles dans cette situation, ce n'est pas évident de voir tout le monde à la fois, et de tous les contenter. Le 24 au soir, on est sept, le 25, on est 14 et le 26, on est 22. Du coup, fêter Noël est plus une corvée qu'un plaisir. On enchaîne les repas, les cadeaux. Chaque jour, il faut être sur son 31 pour la traditionnelle photo qui donne l'impression d'être une famille très unie, bien que ce ne soit qu'une apparence. Finalement, on a le sentime…

::+:: « La religion qui ne se prête pas à la radicalisation »

Image
Apolline de MALHERBE recevait mercredi matin, sur RMC, le Cardinal André VINGT-TROIS, archevêque de Paris.
Décidément j’aurai toujours autant de mal à écouter ces prélats s’exprimer, sans avoir envie de leur demander s’ils ne sont pas amnésiques.
Interrogé sur les processus de radicalisation islamiste, Monseigneur André VINGT-TROIS expliqua que notre société était trop orientée vers la satisfaction de désirs individuels, au lieu de promouvoir des aspirations collectives. La journaliste lui faisant remarquer que les frustrations qui en découlent n’étaient pas réservées aux jeunes Musulmans, mais qu’elles pouvaient être ressenties par des Chrétiens ou des Juifs (Et j’ajoute, car ils sont majoritaires, des personnes sans aucune foi religieuse …), elle insista en lui demandant s’il pensait qu’il existait un lien entre radicalisation de jeunes Islamistes et la religion dont ils se réclament.
Tortillant un peu, il répondit d’abord qu’à son sens aucune religion n’est la cause d’une radicalisat…