Articles

Affichage des articles du décembre 11, 2015

::+:: Un pape contre les barbares

Image
Bernard-Henri Lévy et le pape François : Daech, les replis nationaux et la grande alliance judéo-catholique.



_______________________________________________



=III - À quelle occasion avez-vous rencontré le pape François?
Bernard-Henri Lévy : Écoutez. Le monde ne se limite heureusement pas à nos élections régionales. Il y a d’autres problèmes, d’autres enjeux, que la question de savoir si la famille Le Pen fera main basse, ou non, sur quelques-unes de nos régions. Et j’étais au Vatican pour préparer un grand rassemblement qui aura lieu le 16 décembre prochain, au siège des Nations unies à New York, pour le 50e anniversaire de l’encyclique Nostra Aetate qui a marqué, comme vous savez, la fin de la haine chrétienne du judaïsme.
=III -Pourquoi le Vatican?
Parce qu’il est, avec le Mémorial de Yad Vachem et avec les grandes organisations juives américaines, l’un des organisateurs de cet événement de New York. J’en serai l’un des rapporteurs. Et j’étais donc là, avec le Grand Rabbin anglais David…

::+:: Régionales : le vote catholique se durcit contre le gouvernement

Image
SELON les catégories habituelles des instituts de sondage, les catholiques sont distingués entre pratiquants réguliers (se rendant à la messe tous les dimanches), pratiquants occasionnels et non pratiquants. Par déduction, la catégorie la plus pertinente pour désigner les catholiques est celle des catholiques se qui se conforment aux obligations religieuses en se rendant notamment à la messe dominicale.
=III - 90% des catholiques pratiquants ont voté
Premier enseignement, les catholiques votent davantage que la moyenne nationale : 54% au lieu de 50,4%. Mais ce chiffre indique surtout la faiblesse de la typologie « ensemble des catholiques » quand on découvre que les catholiques pratiquants réguliers votent eux à 90 % ! Et cela confirme aussi que les catholiques non pratiquants votent pratiquement comme la moyenne des Français. 
Deuxième enseignement, les catholiques pratiquants votent toujours à droite, et en majorité pour la droite modérée : 44% pour les listes LR-UDI-Modem, et 50% avec…

::+:: La chronique de... père Guy Gilbert

Image
« L’écologie est entrée dans ma vie quand j’avais 13 ans, alors que je venais d’arriver au séminaire. Dans le jardin, je cultivais des tomates, des radis… Mais en Charentes-Maritimes, difficile de faire mûrir mes tomates, alors je me contentais des radis ! J’ai toujours eu un profond respect et un profond amour pour la Nature, mais c’est avec les jeunes en difficulté, il y a environ 20 ans, que j’en ai fait l’une de mes priorités. Quand on a commencé à travailler avec eux, à la « Bergerie des faucons », dans le Sud de la France, je me suis rendu compte que ces gamins des villes traitaient la nature comme une poubelle : ils jetaient tout par terre, clopes, canettes, papiers gras… 
Ils n’avaient aucun respect pour la nature, aucune connaissance : ils arrachaient la racine des fleurs au lieu de cueillir, coupaient des petits arbres alors qu’il fallait les laisser grandir. Je ne leur reproche pas leur ignorance. Nous sommes tous des menteurs et des enfoirés, lorsqu’il est question de respe…

::+:: Progrès spectaculaires dans les relations judéo-chrétiennes

Image
«Le christianisme est un don fait aux nations» c’est ce que soulignent 25 rabbins orthodoxes. Dans un document, daté du 3 décembre, ce groupe international, composé de rabbins israéliens, américains et européens, présente le christianisme comme un partenaire du judaïsme. Il est issu, indique-t-il, d’une «volonté divine», selon laquelle juifs et chrétiens sont appelés à travailler ensemble à la rédemption du monde.


 Interview Radio Vatican

Olivier Bonnel 





Ce document intitulé «Faire la volonté de notre Père des cieux : vers un partenariat entre juifs et chrétiens» marque un tournant important. Il ne s’agit pas seulement d’une déclaration sur les réalisations communes en faveur de la paix et de la justice dans le monde mais aussi d’une réflexion sur l’actualité de Nostra Aetate et sur la nature des rapports avec les chrétiens à partir de la tradition juive. 
«Nous reconnaissons, écrivent ces rabbins orthodoxes, que depuis le concile Vatican II l’enseignement officiel de l’Église cath…

::+::Trois questions sur les « missionnaires de la miséricorde »

Image
=III - QUE SAIT-ON DES « MISSIONNAIRES DE LA MISÉRICORDE » ? Pour l’Année de la miséricorde, qui s’ouvrira le 8 décembre à Rome, et le 15 ailleurs, le pape a souhaité des « missionnaires de la miséricorde » dans chaque diocèse. Dans sa bulle d’indiction Misericordiae vultus publiée le 11 avril, veille du dimanche de la Divine Miséricorde, il a invité les évêques à solliciter des prêtres de leur diocèse pour recevoir « l’autorité pour pardonner aussi les péchés qui sont réservés au Siège apostolique ». Ils seront ainsi « signes vivants de la façon dont le Père accueille ceux qui sont à la recherche de son pardon », se faisant « l’instrument d’une rencontre, source de libération, (…)afin de dépasser les obstacles à la reprise de la vie nouvelle du baptême ». Tous se retrouveront à Rome le 10 février, avant de commencer leur ministère le lendemain, mercredi des Cendres, premier jour du Carême – ministère qui pourrait durer jusqu’à la clôture de l’année jubilaire, le 20 novembre 2016.
=III…