Articles

Affichage des articles du décembre 1, 2015

::+:: Le Conseil départemental de Vendée réinstalle sa crèche, un an après la polémique

Image
Il y a un an, le Tribunal administratif ordonnait au Conseil départemental de Vendée de démonter la crèche installée dans le hall, au nom de la laïcité. Mais en octobre, la Cour d'appel a dit le contraire : la crèche est avant tout une tradition. Elle vient donc d'être réinstallée. 
Elle a été réinstallée presque comme si de rien n'était. La même crèche, au même endroit et le même jour que les années précédentes, le 1er décembre. Et comme avant, impossible de la rater dans le hall d'entrée du Conseil départemental de Vendée.


Cette crèche, ça fait plus de 20 ans qu'elle est dans le hall du Conseil départemental de VendéeElle est revenue, un an après le démontage forcé ordonné par le Tribunal administratif au motif de l'obligation de respecter la laïcité dans les lieux publics, mais pas question pour autant d'en faire un événement pour Yves Auvinet, le président du Conseil départemental. Pas de conférence de presse d'organisée, par exemple. "On n'e…

::+:: A Paris, les communautés religieuses ouvrent leurs portes

Image
À Barbès, par ce samedi pluvieux, la foule se presse. Ni le mauvais temps, ni l’état d’urgence n’ont empêché les commerçants d’ouvrir leurs échoppes sur le marché. Dans les troquets aussi, l’ambiance est animée. Au menu, sandwichs et soupes marocaines. À quelques mètres de là, au troisième étage d’un immeuble anonyme, d’où entrent et sortent de nombreux enfants, Sœur Leve tient sa porte grande ouverte. L’intérieur, sobre et accueillant, donne sur la rue. C’est là qu’elle vit depuis de nombreuses années avec une autre religieuse, belge comme elle.
Comme bien d’autres communautés implantées à Paris, les Petites Sœurs de Nazareth, branche flamande de la famille spirituelle de Charles de Foucauld, ont accepté ce samedi d’ouvrir leurs portes, dans le cadre de l’Année de la vie consacrée.
« Nous menons la vie des gens d’ici, explique Sœur Leve aux visiteurs réunis dans son salon. Je travaille comme agent en milieu hospitalier, et je participe aux activités du quartier, de la paroisse, en c…

::+:: Le Pape François à Sainte-Marie-Majeure pour la 28e fois

Image
L'avion du Pape François a atterri lundi soir, 25 novembre vers 18h30, après 6 heures de vol. Avant de rentrer au Vatican, le Pape François a tenu à se rendre à la basilique de Sainte-Marie-Majeure pour remercier la Salus Populi romani ("Sauvegarde du peuple romain"), pour le succès de son premier voyage apostolique en Afrique, le 11e voyage du Pape François hors d'Italie depuis le début de son pontificat.
Cette icône, conservée du Haut-Moyen-Âge, est l'une des plus antiques et vénérées de Rome. Elle représente une Vierge à l'enfant, et a été vénérée par tous les papes depuis plusieurs siècles. Jean-Paul II en avait fait faire une reproduction, qui circule depuis 2003 dans le monde entier avec la Croix des JMJ. «Aujourd’hui je vous confie... l’icône de Marie qui, dès à présent, sera présente aux Journées Mondiales de la Jeunesse de même que la Croix. Tournez-vous vers votre Mère! L’icône sera un symbole de la présence maternelle de Marie parmi vous les jeunes…

::+:: Maternelle : le conte de Noël qui fait polémique

Image
«La poule à Colin», un conte de Noël qui met à mal la laïcité ? C'est ce que pense le Snuipp-FSU 31, premier syndicat enseignant du premier degré (maternelle et élémentaire), qui estime que «la période n'est pas favorable» pour que les tout-petits, surtout les petites sections de l'école maternelle, entendent la morale de cette ancienne chanson québécoise. Elle fait partie du recueil de chansons des 16 250 livres CD offerts par la mairie de Toulouse, en guise de cadeau de Noël, «et pour un montant total de 95 000 euros», précise Marion Lalane de Laubadère, adjointe chargée des affaires scolaires.
Objet du litige, des références à la religion catholique, «un choix de cadeau de la mairie de Toulouse aux élèves des maternelles de la ville qui relève d'une légèreté coupable ou d'une entorse sérieuse à la laïcité», dénonce le syndicat départemental. Morceaux choisis : Colin a une poule, mais qui pond chez un voisin. La poule finit dans la marmite dans laquelle «tout le…

::+:: Le Pape François estime que le fondamentalisme est "une maladie de toutes les religions"

Image
Le fondamentalisme est "une maladie de toutes religions", a déclaré le Pape François le 30 novembre dernier en rentrant d'Afrique. "Le fondamentalisme est toujours une tragédie (...). Il n'est pas religieux, il lui manque Dieu, il est idolâtre", a-t-il ajouté en référence aux derniers attentats perpétrés à Beyrouth au Liban, Tunis, Paris et au Mali. Interrogé par la presse lors de son vol retour, le Souverrain pontife a expliqué que dans la religion catholique également, il y avait beaucoup de fondamentalistes.
"Nous, catholiques, nous en avons quelques-uns, et même beaucoup, des fondamentalistes. Ils croient avoir la vérité absolue et salissent les autres, avec les diffamations, ils font du mal. Et je dis cela parce que c'est mon Église".
De passage en Centrafrique à l'occasion de sa tournée africaine, le Pape s'est rendu à la grande mosquée de Bangui pour rappeler aux musulmans et aux catholiques qu'ils étaient "frères" …

::+:: Préservatif : le pape noie-t-il le poisson ?

Image
Un pas de côté pour une avancée au millimètre près. Interrogé, lundi soir, dans l’avion qui le ramenait à Rome après sa tournée africaine, le pape François a fait habilement bouger les lignes de son institution sur l’usage du préservatif pour endiguer l’épidémie de sida. «Même si le message n’est pas très audible pour le grand public, le pape progresse sur cette question», estime Elisabeth Saint-Guily, la porte-parole, de l’association homosexuelle chrétienne David et Jonathan. De fait, le chef de l’Eglise catholique ne condamne plus ouvertement l’usage du préservatif comme ses deux prédécesseurs, Jean Paul II et Benoît XVI.
Interrogé lundi, à la veille de la journée mondiale contre le sida, sur la position de l'Eglise au sujet du préservatif, François n'a pas fermé la porte à son usage en tant que moyen de se protéger de la contamination, tout en se refusant à évoquer plus précisément le sujet. «La morale de l'Eglise se trouve face à une perplexité» vis-à-vis du préserva…